Votre CV doit-il être original pour sortir du lot ?

Faites la différence avec un CV... sans pépin !

Votre CV doit-il être original pour sortir du lot ?

Vous avez de la personnalité, et vous voulez le faire savoir sur votre CV : très bien ! C’est ce qui vous distinguera des autres candidats. Mais, n’en faites pas trop ! Le recruteur n’est pas dupe...

Imprimer votre CV sur du papier glacé sous la forme d’un journal, le diffuser sur un blog, ou enregistrer une vidéo qui parle de vous ne servira à rien si le fond est creux et si aucune compétence intéressante ne ressort. Le recruteur attend que vous lui donniez des informations dont il a besoin, en les rangeant dans des rubriques qu’il pourra facilement identifier.

Dans ce contexte, comment se distinguer ? Un CV créatif est-il toujours bien vu des recruteurs ? Comment être original tout en respectant les codes ? Quelques astuces.

 

1) La présentation a ses lois

D’une manière générale, l’originalité est mieux perçue dans les métiers créatifs ; pour les autres, mieux vaut rester dans la sobriété que de prendre le risque de déplaire. Pour éviter d’en faire trop, mettez-vous dans la peau du recruteur. Celui-ci va rechercher une impression d’équilibre et de logique. Notre conseil : choisissez les notions importantes que vous pourrez mettre en valeur, en gras ou dans une couleur différente. Attention, ne brouillez pas le message en mettant trop de mots en gras, et n’utilisez pas plus de deux couleurs… La photo n’est pas obligatoire, mais peut-être utile, en particulier si vous vous ciblez un métier de contact. Si vous décidez d’illustrer votre CV, par pitié, évitez les photomatons ! Choisissez une photo sur laquelle vous souriez vraiment. Pensez aussi à aérer votre CV ! Mais, ne dépassez pas les deux pages, sauf si votre expérience le justifie.

2) L’accroche, un révélateur de personnalité

Donner un titre à son CV n’est pas obligatoire. Mais, bien choisi, il peut déjà vous permettre de vous distinguer des autres candidats. Titrez par le métier que vous ciblez dans l’entreprise, et résumez vos points forts sur la ligne en dessous (vos années d’expérience, votre niveau en anglais, par exemple). Vous attirerez ainsi l’attention du recruteur, et mettrez en valeur votre détermination !

3) Expérience : les chiffres parlent de vous

Préférez le CV anti-chronologique : commencez par l’expérience la plus récente pour reculer dans le temps. Indiquez le nom et le secteur d’activité des entreprises dans lesquelles vous avez travaillé. Précisez les postes que vous avez occupés, et surtout vos réalisations chiffrées. Ces chiffres permettront au recruteur de se faire une idée de la valeur ajoutée que vous apporterez à son entreprise.

4) Formation : faites le tri !

Distinguez formation initiale et formation continue. Ne mentionnez que les diplômes les plus importants et résumez ce que vos formations vous ont apporté en termes de compétences.

5) Langues : ne trichez pas

Pour préciser votre niveau, la mention « lu-écrit-parlé » suffit de moins en moins. Le mieux est de passer un examen. En anglais : le TOEIC, le TOEFL, BULATS… En espagnol, le DELE…

6) Informatique : en lien avec votre métier

Si votre métier exige l’utilisation de logiciels, créez une rubrique spécifique dans laquelle vous préciserez les programmes que vous maîtrisez.

7) Rubrique « Divers » : évitez les banalités !

Soyons honnête, les autres candidats aussi aiment le sport, les voyages, le cinéma ou la lecture ! Si vous créez une rubrique « Divers », révélez des qualités qui vous distinguent des autres : un sport original, des activités associatives…

Pour créer un CV qui vous ouvrira les portes d'un emploi stable, profitez des conseils de l’équipe RH du Groupe PSC – leader du travail en temps partagé. Nous vous recevons personnellement, sur rendez-vous. Contactez -nous !

- Trouvez l’agence la plus proche de chez vous.

- Consultez nos offres en CDI

(Afin d'alléger le texte, et vous garantir un meilleur confort de lecture, le masculin est utilisé pour désigner les hommes comme les femmes)