Avez-vous pensé à activer votre Compte Personnel de Formation ?

Développez vos compétences comme vous le souhaitez avec le CPF !

Avez-vous pensé à activer votre Compte Personnel de Formation ?

Vous avez un projet, et il vous manque quelques compétences pour le concrétiser ? Et si vous puisiez dans votre Compte Personnel de Formation (CPF) ? Que vous soyez salarié, demandeur d’emploi ou même travailleur indépendant, ce dispositif au cœur de l’actuelle Réforme de la Formation Professionnelle vous permet de disposer d’un capital d’heures (remplacé bientôt par un capital en euros) pour vous former gratuitement, à votre initiative. Le point en 12 questions.

 

Qu’est-ce que le Compte Personnel de Formation (CPF) ?

Le CPF est un compte alimenté en heures de formation, qui permet à son propriétaire de se former tout au long de sa vie professionnelle, sans avoir besoin de l’accord de son employeur (sauf si la formation choisie a lieu sur son temps de travail).  

A la fin de chaque année, le CPF est crédité de façon automatique, proportionnellement au temps de travail réalisé au cours des 12 derniers mois. Par exemple, si vous êtes un salarié à temps plein, votre compte est alimenté ainsi :

  • 24 heures de formation par année de travail pendant 5 ans, jusqu’à avoir cumulé un crédit de 120 heures
  • Puis 12 heures de formation par année de travail pendant 2 ans et demi, jusqu’à ce que soit atteint le plafond de 150 heures.

Bon à savoir : si vous êtes peu qualifiées* et que vous travaillez à temps plein, votre compte est alimenté de 48 heures de formation par année de travail jusqu’à l’acquisition d’un crédit de 400 heures.

*Vous n’avez pas, au moins, un CAP/BEP ou un titre professionnel enregistré et classé au niveau 5 du RNCP ou une certification reconnue par une convention collective nationale de branche

 

En quoi la réforme de la formation professionnelle va-t-elle modifier le fonctionnement du CPF ?

Le CPF ne sera plus crédité en heures, mais en euros :

  • Chaque salarié à temps plein verra son CPF alimenté chaque année de 500 €. Au bout de 10 ans, le plafond de 5000 € sera atteint
  • Le CPF des salariés non qualifiés sera crédité de 800€ chaque année, pour atteindre un maximum de 8000 €.

Si vous travaillez à temps partiel, votre compte sera alimenté proportionnellement à votre temps de travail (comme c’est le cas actuellement).

Une application sera créée, qui vous permettra :

  • d'accéder à vos informations (les droits que vous avez acquis, les différentes formations certifiantes proposées près de chez vous, les dates de session) 
  • de vous inscrire, sans intermédiaire. 

Comment savoir si je peux bénéficier du CPF ?

Vous pouvez ouvrir un CPF dès l’âge de 16 ans (ou 15 ans dans le cadre d’un contrat d’apprentissage), si vous êtes :

  • Salarié
  • Ou à la recherche d’un emploi
  • Ou travailleur indépendant (depuis le 1er janvier 2018. Votre compte sera visible au 1er janvier 2019)
  • Ou conjoint collaborateur
  • Ou fonctionnaire (ou agent contractuel de la fonction publique)
  • Ou membre d’une profession libérale (ou d’une profession non salariée)

 

Quelles formations puis-je suivre grâce à mon CPF ?

Toutes les formations ne sont pas éligibles au CPF. Celui-ci vous donne accès à un choix de formations, consultables sur le site www.moncompteactivite.gouv.fr, et reconnues pour permettre notamment :

  • D’acquérir une qualification (diplôme, titre professionnel…)
  • Ou d’acquérir le socle de connaissances et de compétences
  • Ou d’être accompagné pour la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)
  • Ou de réaliser un bilan de compétences
  • Ou de créer ou reprendre une entreprise
  • Ou, dans certaines conditions, de passer le permis B (préparation à l’épreuve théorique du code de la route et à l’épreuve pratique du permis de conduire)

Par exemple, avec un CPF comptabilisant 800 €, vous pourriez accéder à une formation :

  • Au TOSA (Certificat de compétences informatiques),
  • Au TOEIC (Test of English for international communication)
  • Au certificat d’aptitude à la conduite de chariot en sécurité R 389 (CACES)…

 

Comment créer mon compte ?

Connectez-vous à l’adresse suivante : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-prive/html/#/connexion. Si vous n’êtes pas encore inscrit :

  • Munissez vous de votre numéro de sécurité sociale (vous le trouverez sur votre carte vitale, et sur votre attestation de sécurité sociale), et d’une adresse courriel valide.
  • Cliquez sur « s’inscrire au CPA ». Remplissez les champs obligatoires ; créez-vous un mot de passe (au minimum 5 lettres dont au moins une majuscule et 3 chiffres)
  • Prenez connaissance des conditions générales d’utilisation, et cochez la case indiquant que vous les acceptez.
  • Cliquez sur « S’inscrire au CPA » pour finaliser votre inscription, et… c’est terminé ! Vous allez recevoir un courriel vous confirmant l’activation de votre compte.

Quelles démarches dois-je effectuer pour alimenter mon CPF en heures ?

Vous n’avez rien à faire ! Votre compte est automatiquement crédité en fin d’année, selon les informations transmises par votre employeur.

Comment puis-je profiter de mes heures acquises pour me former ?

Il vous suffit de vous connecter sur le site, de choisir votre formation et de créer votre dossier.

Je n'ai pas encore utilisé mes heures de DIF. Comment puis-je les reporter sur mon CPF ?

Connectez-vous à votre compte, et suivez les indications.

Bon à savoir : Vous trouverez votre nombre d'heures DIF sur votre fiche de paie / bulletin de salaire de décembre 2014 ou de janvier 2015, ou votre dernier certificat de travail (en cas de rupture de contrat de travail après 2009, et si vous n'avez pas repris d'activité depuis), ou sur une attestation de droits au DIF.

J’ai été licencié. Que devient mon CPF ?

Vous ne cotisez plus pour votre CPF, mais vous pouvez utiliser vos heures pour monter en compétence et retrouver plus facilement un emploi.

Je souhaite suivre une formation pendant mon temps de travail. Quelles sont les démarches ?

Vous devez demander une autorisation à votre employeur :

  • 60 jours avant le début de la formation si celle-ci a une durée inférieure à 6 mois
  • Ou 120 jours avant le début de la formation, si celle-ci est prévue pour durer plus de 6 mois.

Votre employeur dispose alors de 30 jours calendaires pour notifier sa réponse. S’il ne vous répond pas dans ce délai, cela équivaut à une acceptation de sa part.

Notez que vous pouvez utiliser votre CPF pour effectuer une formation en dehors de vos heures de travail, sans avoir besoin de l’accord de votre employeur

Suis-je rémunéré pendant ma formation ?

Si vous effectuez votre formation pendant votre temps de travail : ces heures constituent un temps de travail effectif ; vous bénéficiez du maintien de votre rémunération par votre employeur.

Si vous vous formez sur votre temps libre : ce temps de formation ne donne pas droit à une rémunération.

Que faire si mon capital n’est pas suffisant pour me permettre d’accéder à la formation de mon choix ?

Si vous êtes salarié, vous pouvez notamment :

  • Solliciter votre employeur, notamment si votre projet professionnel est en lien avec les évolutions de l'entreprise. Celle-ci pourra, si elle le souhaite, abonder votre CPF et permettre ainsi la réalisation d'une formation plus longue  
  • Contacter le Fongecif, si vous souhaitez réaliser votre formation hors temps de travail : le Fongecif pourra vous conseiller pour co-abonder votre CPF avec des dispositifs tels que le CIF ou des dispositifs spécifiques initiés par les pouvoirs publics. 

Si vous êtes demandeur d’emploi, le plus simple est de contacter votre conseiller Pôle emploi (ou acteurs de l’emploi qui vous accompagnent), qui vous conseilleront selon votre situation spécifique.

Vous n'êtes pas seuls : que vous soyez salarié, en recherche d'emploi ou porteur d'un projet de création d'entreprise, vous pouvez vous appuyer sur le soutien (gratuit et confidentiel) de votre conseiller en évolution professionnel pour optimiser votre CPF ! 

(Afin d'alléger le texte, et vous garantir un meilleur confort de lecture, le masculin est utilisé pour désigner nos salariés, les hommes comme les femmes)