Comment (bien) relancer un recruteur après un entretien ?

Comment (bien) relancer un recruteur après un entretien ?

Toujours pas de réponse à votre candidature ? Prenez les devants ! La relance fait partie intégrante du processus de recrutement. Votre démarche sera donc vue d’un bon oeil ! Certains recruteurs la considèrent même comme une nouvelle preuve de la motivation du candidat… Les conseils de Sabrina Garillon, Responsable RH au Groupe PSC, pour relancer efficacement et décrocher votre emploi.   

1)     Quand relancer ?

L’idéal consiste à demander directement au recruteur le jour de l’entretien dans quel délai vous pouvez raisonnablement attendre une réponse. Procédez ensuite en deux temps :

  • ·        envoyez un mail de remerciement le lendemain de l’entretien
  • ·        contactez le recruteur si vous n’avez pas reçu de ses nouvelles en respectant le délai qu’il vous a indiqué. Au groupe PSC, par exemple, nous vous conseillons d’attendre 15 jours après votre entretien avant de nous relancer (si nous ne vous avons pas contacté avant !).

2)     Mail ou téléphone ?

Beaucoup de recruteurs (dont je fais partie !) apprécient davantage les relances par mail. Nous pouvons ainsi prendre le temps de les examiner en détail, et de les traiter au moment le plus favorable. 

3)     Comment rédiger un bon mail de remerciement, et un bon mail de relance ?  

  • ·        Dans votre mail de remerciement, reformulez les idées fortes de vos échanges, rappelez  vos compétences, et insistez sur votre motivation. Par exemple, si vous avez été reçu au sein d’une de nos agences PSC, un mail de ce type pourra être très apprécié : « Bonjour. Je vous remercie de m’avoir reçu hier. De notre échange, je retiens que vous recherchez un mécanicien expérimenté, rigoureux, réactif et disposant d’excellente capacités d’adaptation. Autant de compétences que mes 3 ans d’expérience chez [Nom de l’entreprise] m’ont permis d’acquérir. J’ai bien noté que vous recrutiez en CDI, et que la prise de poste s’effectuera directement au sein de l’entreprise utilisatrice. Fortement motivé pour vous rejoindre, je reste à votre disposition. Bien cordialement. [Signature] » 
  • ·        Un mail de relance doit être court et aller à l’essentiel. Par exemple : « Bonjour. Je vous remercie encore de m’avoir reçu le [date], pour le poste de [xxx]. Je me permets de revenir vers vous afin de connaître les suites réservées à ma candidature. Je me tiens à votre entière disposition si vous souhaitez que nous en discutions ensemble (Je suis plus facilement joignable de [telle heure] à [telle heure]). Bien cordialement [Signature] »

 4)     Une réponse négative ? Ne perdez pas espoir !

Une candidature non fructueuse peut tout à fait être examinée de nouveau quelques mois plus tard. N’hésitez pas à demander au recruteur des conseils pour être recruté au cours d’une prochaine campagne, et renvoyez votre CV lorsque vous serez prêt (en insistant par exemple sur les nouvelles compétences que vous avez acquises).

Vous recherchez un emploi stable ? L’équipe RH du Groupe PSC - leader du travail en temps partagé – vous accompagne vers l'emploi en CDI et vous offre un coaching personnalisé !  Pour trouver l’agence la plus proche de chez vous, cliquez ici.

(Afin d'alléger le texte, et vous garantir un meilleur confort de lecture, le masculin est utilisé pour désigner les hommes comme les femmes)