E-réputation et emploi : 5 réflexes à avoir sur le web

85 % des recruteurs googlisent les candidats... Soignez votre "e-image" !

E-réputation et emploi : 5 réflexes à avoir sur le web

Pour décrocher votre emploi, méfiez-vous de ce que dit le Web de vous. Ou plutôt… faites-en un atout ! 5 conseils pour maîtriser votre réputation en ligne et faire de votre empreinte numérique votre meilleure ambassadrice auprès des recruteurs.

_ par Florence Gouton, Community Manager au Groupe PSC

 

1-     Restez en veille… et faites le ménage !

Commencez par Googliser votre propre nom pour vérifier les images et lire les commentaires qui circulent à votre sujet. Si les premiers résultats font apparaître des photos de vous peu flatteuses, ou des commentaires malheureux qui peuvent vous nuire, arrangez-vous pour les faire disparaître. Souvent, le mieux consiste à « écraser » les pages nuisibles en les envoyant dans les méandres du web. Comment ? En en créant un blogue (cf. point n°5), en étant présent sur des réseaux sociaux professionnels bien référencés… 

 

2-     Créez votre profil Linkedin… et faites-le vivre !

Linkedin est le réseau professionnel par excellence. Non seulement vous pouvez vous faire repérer de recruteurs en renseignant sur votre profil l’intégralité de votre CV, mais vous pouvez aussi interagir avec des personnes ressources qui vous recommanderont. Avec un peu de chance, certains recruteurs accepteront même d'échanger avec vous en direct ! Vous pouvez aussi avoir accès aux offres d’emploi et aux actualités des entreprises qui vous intéressent.

Nos conseils pour un profil LinkedIn efficace :

-        illustrez votre profil avec une photo de vous actualisée (et souriante),

-        choisissez un titre engageant qui donne envie de vous rencontrer : plutôt qu’« en recherche active », utilisez des mots clés pour indiquer le poste et le secteur que vous visez. Ce sont ces mots clés que les recruteurs taperont pour vous trouver !

-        dans la partie « Résumé », indiquez votre parcours professionnel, en détaillant vos compétences et atouts sur chaque poste ; n’oubliez pas de les illustrer par des exemples concrets, et de valoriser vos résultats par des chiffres. Là encore, pensez à des mots clés que des recruteurs pourraient utiliser pour vous trouver.

-        élargissez votre réseau : invitez des personnes que vous avez rencontrées dans la vie réelle (en personnalisant toujours votre message d’invitation !), relayez leurs informations, rédigez des recommandations…

-        pour être vu, soyez actif : commentez les publications, rejoignez des groupes de discussions pertinents, publiez vos propres contenus afin d’apparaître en expert dans votre domaine (Vous pouvez partager vos propres textes ou relayer des informations sur votre métier ou secteur en les commentant).

 

3-     Faites de Facebook un outil professionnel

De nombreuses entreprises s'appuient sur Facebook pour diffuser leurs offres d'emploi, et des conseils ! C'est d'ailleurs le cas du Groupe PSC, qui publie régulièrement sur sa page des offres, des conseils et des actualités pour accompagner les candidats dans leurs recherches. Disons que c'est un des nombreux bons côtés de Facebook !

Mais ce réseau social a aussi ses côtés obscures, à commencer par celui-ci : il permet à certains recruteurs curieux d'explorer le profil de leurs candidats. Rassurez-vous, ce type de pratique est contraire à notre politique ! Mais, nous préférons vous en avertir. Pour éviter de passer pour une personne que vous n'êtes pas, nous vous conseillons de vous créer un profil public professionnel. Pour l’illustrer, choisissez une photo de vous souriante, et offrez un « journal » au contenu maîtrisé, qui aura un lien avec votre métier et/ou votre projet professionnel.

Si vous tenez absolument à partager vos photos de vacances sur Facebook, créez plutôt un profil personnel confidentiel, que vous rendrez accessible uniquement à vos amis et/ou famille (pensez à actualiser régulièrement les critères de confidentialité).

 

4-     Twitter n’est pas jouer

Tout le monde peut accéder aux messages postés, alors réfléchissez avant de twitter ! Au besoin, utilisez un pseudo, et ne recourez à votre compte professionnel que pour faire part de réflexions et d’actualités en lien avec votre projet professionnel.

 

5-     Exprimez votre professionnalisme sur un blogue

Un blogue professionnel est une façon originale de faire vivre votre CV : en mettant en avant vos réflexions et vos savoir-faire, vous pouvez intéresser un recruteur. Vous pouvez, par exemple, expliquer vos expériences professionnelles et/ou associatives en valorisant vos réalisations et vos résultats ; vous pouvez relayer des articles d’actualité ayant trait à votre profession en les commentant de façon pertinente… C’est ainsi que vous vous ferez connaître auprès de vos futurs employeurs. Avantage : les blogues sont très bien référencés par Google. Le vôtre apparaîtra donc dans les premiers résultats en cas de googlisation, à condition bien sûr de l’actualiser régulièrement. Un nouveau « post » par semaine peut suffire ; l’important est que vos publications soient régulières. Et bien sûr, n’oubliez pas d’intégrer l’URL de votre blog sur votre CV et dans votre signature de mail.

Ne restez pas seul face à votre ordinateur durant votre recherche d'emploi ! L’équipe RH du Groupe PSC – leader du travail en temps partagé - vous reçoit en agence, vous conseille, et vous accompagne vers la réussite en CDI. Contactez -nous !

- Trouver l’agence la plus proche de chez vous.

- Consultez nos offres en CDI

(Afin d'alléger le texte, et vous garantir un meilleur confort de lecture, le masculin est utilisé pour désigner les hommes comme les femmes)