Paroles de salarié.e.s

Samir Boughrara, agent de fabrication et auto-régleur chez Jtekt

Philippe Reynaud, responsable RH au Groupe PSC

Philippe Reynaud a signé son CDI PSC en 2011. Il était alors Technicien logistique chez Sotradel :

Il a, depuis, développé ses compétences dans le domaine des Ressources Humaines, pour rejoindre le siège du Groupe PSC. Il raconte :

« Au fil des années passées chez Sotradel, j’avais la sensation d’avoir fait le tour de mon poste. Je n’avais pas de perspectives précises... A la fin de ma mission, Philippe et Valérie Bazin, qui connaissaient mon parcours et mes compétences, m’ont proposé de rejoindre l’équipe RH au siège du Groupe PSC. Ce métier était très nouveau pour moi, mais l’équipe du Groupe PSC m’a fait confiance et m’a accompagné. J’ai été affilié au Service RH en septembre 2015. J’ai suivi une formation de base sur la gestion du personnel à la CCI et la responsable RH a accompagné ma prise de poste. »

Naser Saipi, cariste et préparateur de commandes chez T.I.F. (Transport International de Fret Europe)

« En CDI PSC, j’ai obtenu la nationalité française ! »

« Le CDI PSC, que j’ai signé il y a un peu plus de 5 ans, m’a permis de faire valoir une situation professionnelle sécurisée, et d’obtenir la nationalité française le 2 février 2017 !
Je suis d’origine yougoslave ; mon pays n’existe plus aujourd’hui. Je l’ai quitté en 2003 pour la France, dont les valeurs me rappelaient ma Yougoslavie d’autrefois. Et depuis, je me sens Français.
Mais, j’avais à cœur d’obtenir officiellement la citoyenneté française. L’une des conditions requises était d’être bien inséré professionnellement (1) . J’ai donc appris le français, et j’ai travaillé. A Prizren, j’étais barman, serveur, et cuisinier. En France, j’ai accepté tous les emplois qui se présentaient : j’ai trié des déchets… j’ai même été gardien d’une déchetterie en Bretagne ! J’ai appris le métier de cariste – préparateur de commandes, et après avoir travaillé quelques mois dans une société de services logistiques, j’ai accepté une mission de 18 mois en intérim chez Jtekt. A la fin, mes supérieurs souhaitaient que je continue à travailler pour eux, mais ne pouvaient me garantir une place en CDI. C’est à ce moment-là que j’ai rencontré le Groupe PSC. J’ai signé un CDI PSC en 2012, et j’ai pu poursuivre chez Jtekt, en tant que salarié mis à disposition.
Entre temps, j’ai fait une demande de naturalisation, pour obtenir la nationalité française. Avec le CDI PSC, j’ai sécurisé mon emploi, ce qui a fortement contribué à ce que je devienne officiellement français en février dernier !
Ma mission chez Jtekt s'est récemment terminée, et aujourd'hui, j'ai choisi de travailler pour T.I.F (Transport International de Fret Europe) à Genas.
(1) https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2213

Sandrine Grisard, opératrice de production chez Anoflex

Marie-Thérèse Loos, responsable administrative des Ressources Humaines