Conférence de Presse à Lyon : Le Groupe PSC annonce 3000 recrutements, dont 1000 en Auvergne - Rhône-Alpes

Le Groupe PSC annonce 3000 recrutements sur toute la France d'ici 2019

le 01/06/2017 par Bazin Groupe-PSC

Le 1er Juin, lors d'une conférence de presse organisée au Club de la Presse de Lyon, Philippe et Valérie Bazin, dirigeants - fondateurs du Groupe PSC, ont officiellement annoncé leur intention de recruter 3000 personnes (H/F) en CDI d'ici 2 ans, dont 1000 en Auvergne-Rhône-Alpes. "Nous nous appuyons  sur le CDI PSC, CDI d'employabilité innovant, que nous avons créé en 2011 comme une réponse à la précarité de personnes souvent peu qualifiées, et aux rigidités actuelles du code du travail", a souligné Philippe Bazin, le Président du Groupe PSC.

"Nous sécurisons les emplois, à commencer par ceux de personnes en situation précaire (chômage, fin de CDD, fin de mission d'intérim) en les recrutant en CDI sans condition d'âge, de diplôme ou d'expérience, et en les missionnant en entreprise pendant 3 à 5 ans. A l'issue, nous proposons à nos salarié.e.s un nouveau choix de missions (...)", a expliqué Valérie Bazin au journalistes. "Au bilan, nous avons déjà créé 850 emplois en CDI depuis 2011 ! Toutes les personnes que nous avons embauchées étaient en situation de recherche d'emploi. Parmi elles, 42 % ont été recrutées ensuite en CDI par leur entreprise d'accueil !"

Validé par la Direccte, et entériné par l'accord d'entreprise signé en janvier 2015 par le Groupe PSC avec les syndicats représentatifs du personnel, la CFDT et la CFE-CGC, le modèle PSC répond dans le même temps au besoin structurel de flexibilité des entreprises :  "Les entreprises affichent aujourd'hui des besoins en personnels sur plusieurs années, sans pour autant pouvoir leur garantir un CDI. Ces besoins concernent notamment des profils d'employés, d'ouvriers, et de techniciens, et sont particulièrement élevés dans les secteurs de l'Industrie, de la Logistique, et des Services. C'est à ce besoin structurel que répond la Groupe PSC, en permettant aux entreprises de disposer d'une solution flexible pour renforcer et stabiliser les équipes avec des personnels investis, fiables, et compétents !", a insisté Philippe Bazin, avant de détailler la politique de formation du Groupe PSC. "Nous formons nos salarié.e.s au rythme des évolutions technologiques pour qu'ils/elles soient toujours employables. Face à la montée de la robotisation, nous développons leurs compétences en les formant à un second métier non-impacté par l'Intelligence Artificielle. Pour cela, nous développons un Observatoire des Métiers, qui verra le jour prochainement, avec l'objectif d'accompagner les salarié.e.s, mais aussi les entreprises dans leur gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences"

Le Groupe PSC a également révélé à la presse son projet de créer, dès juillet prochain, le Syndicat Professionnel du Temps Partagé, et plus tard la Branche Professionnelle du Temps Partagé : "Notre plan de recrutement 2017 - 2019 n'est que la première étape d'un plan d'embauches de grande envergure ! Aujourd'hui, il n'est pas acceptable que 4 millions de personnes vivent une situation d'emploi précaire : 2 millions d'intérimaires (soit 580 000 équivalents temps pleins) et 2 millions de personnes en CDD. Notre prochain objectif : permettre à 200 000 personnes en situation précaire de bénéficier d'un CDI d'Employabilité. Un projet pour lequel nous fédérons actuellement d'autres acteurs engagés en faveur de la sécurité de l'emploi !"

Photo : Agence florilège, pour le Groupe PSC